Newsletter Contactez-nous Oenobox
separateur-imagestetiere

Actualités

Retour à la liste des actualités
Viticulture
12/08/2019 -

Comment se présente le millésime 2019 ?

Informez-vous en temps réel sur l’évolution du millésime 2019 par rapport aux précédentes années

 

Mis en place en 1995, l’observatoire ICV du Millésime porte sur 26 parcelles du Languedoc-Roussillon. Du début du mois d’août jusqu’à la fin des vinifications, l’observatoire vous apporte les retours du terrain, les analyses (2 contrôles de maturité par semaine), ainsi que les enseignements des vinifications effectuées en cave expérimentale.

Au total, une équipe de 11 personnes récolte, vinifie, analyse et compare les données afin d’apporter aux œnologues ICV et à leurs clients des informations précises et fiables pour piloter aux mieux le nouveau millésime.

Les comparaisons avec les millésimes précédents sont faites à la parcelle pour la plupart des cépages (cabernet sauvignon, carignan, chardonnay, grenache, merlot, sauvignon, syrah).

Retrouvez sur les réseaux sociaux ICV (facebook, linkedin) les points clés de l’observatoire du millésime. Pour aller plus loin, contactez votre œnologue consultant.

 

Quels sont les premiers constats au 6 août 2019 ?

  • Phénologie : 7 à 10 jours de retard sur 2018

Débourrement précoce

Floraison : 1 semaine de retard

Véraison : 7 à 10 jours de retard

  • Une surface foliaire sensiblement réduite
  • Un impact marqué de la canicule

Fin juin, la région a subi une canicule exceptionnelle par sa précocité, son importance (records à 42-46°C sous abri) et sa durée. Le choc thermique a provoqué des dégâts sur feuilles et raisins, alors que les vignes n’étaient pas en stress hydrique. Les symptômes de stress hydrique ne sont apparus que fin juillet et s’accentuent avec l’absence de pluie. Les dégâts d’échaudage ont frappé de façon variable les différents secteurs. Les dégâts sur raisins sont cependant plus marqués à la véraison que ce que les observations de juillet laissaient penser : coups de soleil fréquents sur les grappes exposées, échaudage total ou partiel des grappes, avec des desséchements parfois spectaculaires.

  • Etat sanitaire très satisfaisant dans l’ensemble

Pas de mildiou, ni de black rot. Peu de problèmes d’oïdium.

A surveiller : la 3ème génération du vers de la grappe.

Attention au Cryptoblabes gnidiella, tordeuses des agrumes, qui progresse surtout sur le secteur littoral. Ce ravageur peut provoquer des dégâts spectaculaires veille de vendange.

 

  • Des baies petites

De -18 à -28% vs 2018 et 2017.

De nombreux indicateurs de concentration du raisin

Très faible chargement en sucres à degré potentiel équivalent.

Teneurs très élevées en malique er azote assimilable.

Manque de jus à la dégustation.

 

Au final, avec un retard de 7 à 10 jours sur 2018, 2019 constitue l’un des millésimes les plus tardifs depuis 2013 :

Assez proche de 2016

Retard de 14 jours vs 2017, de 3 à 5 jours vs 2015 et 2014

Avance de 14 jours vs 2013

 

Votre consultant ICV est à votre service pour toute question.

 

 

La newsletter ICV

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos exclusivités directement dans votre boîte mail...

Cliquez-ici
rejoignez-nous maintenant !