Newsletter Contactez-nous Espace Clients
separateur-imagestetiere

Actualités

Retour à la liste des actualités
Informations générales
03/01/2019 -

Formations : qu'est-ce qui change ?

Formations : qu'est qui change ?

Le Groupe ICV forme chaque année plus de 1000 stagiaires sur des thématiques allant de la vigne à la vente de vin. Ces formations peuvent bénéficier d’une prise en charge. Quelles sont les aides financières possibles et comment l’organisation de la formation professionnelle a-t-elle évolué en 2019 ?

 

 

 

 

 

 

Quelles aides financières ?

Que vous soyez salarié d’une cave coopérative, d’une cave particulière ou d’une exploitation agricole, du secteur public, exploitant agricole, travailleur indépendant ou demandeur d’emploi des solutions existent.

 

Retrouvez ici les principales modalités pour chacune des situations.

 

 

Comment l’organisation de la formation a-t-elle évolué en 2019 ?

Une réforme globale :

La nouvelle organisation de la formation professionnelle répond aux enjeux économiques actuels et à l’évolution des métiers et des compétences. L’objectif est de développer l’envie de se former des salariés et de fournir aux entreprises un outil au service de leur performance. Pour cela, la réforme de la formation professionnelle agit à deux niveaux.

• Elle favorise l’acquisition de compétences en lien avec les réalités économiques.

• Elle simplifie les démarches et les obligations légales liées à la formation professionnelle.

 

La suppression de « l’obligation de dépenser » au titre du plan :

Le plan de formation ou Plan de Développement des compétences, est désormais sous la responsabilité de l’employeur qui, pour les entreprises de plus de 10 salariés, décide librement des montants affectés. Une contribution unique réduite est collectée chaque année auprès de l’ensemble des employeurs pour financer des formations qualifiantes au bénéfice des salariés. Une fois cette contribution versée, chaque employeur est libre de mettre en place les plans de formation qu’il pense les plus adaptés à son entreprise.

 

Des ressources orientées vers ceux qui en ont le plus besoin :

Les contributions de l’ensemble des entreprises sont mutualisées. Elles financent l’accès des salariés au Compte personnel de formation (CPF), au CIF et à la professionnalisation. Elles viennent soutenir de manière prioritaire les petites entreprises en participant au financement de la formation de leurs salariés

 

Mon entreprise compte moins de 10 salariés :

Ce qui change :

– Une mutualisation des fonds plus importante au profit des petites entreprises.

– La création du compte personnel de formation pour les salariés.

– Un entretien d’évolution professionnelle tous les deux ans qui prend la forme d’un entretien de bilan tous les six ans.

 

Mon entreprise compte de 10 à moins de 50 salariés :

Ce qui change:

– Une contribution globale de 1% de la masse salariale brute à partir de 2016.

– Un interlocuteur unique : l’OPCA.

– Des démarches de contribution simplifiées : un seul collecteur (l’OPCA) et un seul bordereau.

– La création du compte personnel de formation pour les salariés.

– Un entretien d’évolution professionnelle tous les deux ans qui prend la forme d’un entretien de bilan tous les six ans.

– Une mutualisation des fonds plus importante au profit des entreprises

 

 

A savoir :

  • En ce qui concerne VIVEA, les dossiers de prise en charge sont les mêmes et soumis à examen dans les mêmes règles de prise en charge que 2017.
  • Pour OPCALIM, les conditions de prise en charge sont toujours à peu près les mêmes en INTER ou INTRA : environ 40€/h/stagiaire (280€ / jour)

 

 

Pour en savoir plus, contactez le service Formations du groupe ICV :

formation@icv.fr

T. 04 94 37 01 97

 

Retrouvez l’ensemble des formations du Groupe ICV pour 2019 : programmes et inscriptions.

 

La newsletter ICV

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos exclusivités directement dans votre boîte mail...

Cliquez-ici
rejoignez-nous maintenant !